L'enquête sur Constant CAPPELLE à commencée lors d'une discution avec Jean-Christophe LEBRUN (1) qui m'a présenté un très joli képi de lieutenant du 84e RI.

Copie de IMG_6388

Le képi porte à l'intérieur du bandeau de sudation la mention manuscrite "M CAPELLE 58 1/2". A partir de ces quelques éléments il a été possible de retracer le parcours de son propriétaire.


Constant CAPPELLE (2) est né le 20 juillet 1882 à Montrouge. Le jour de ses 18 ans, il s'engage pour 5 ans et rejoint le 73e RI comme simple seconde classe. Il devient rapidement caporal puis sergent et suit à partir d'avril 1905 les cours de l'école militaire d'infanterie pour devenir officier. En avril 1906 il est affecté au 84e RI en tant que sous-lieutenant. Il accède au grade de lieutenant 2 ans plus tard.

A la mobilisation on le trouve à la tête d'une section de la 10ème compagnie aux ordres du capitaine OLIVIER. Avec les premières semaines de campagne viennent les premiers trous dans les rangs des hommes comme des officiers. Les premières pertes importantes surviennent au cours de la bataille de Guise les 29 et 30 août.

L'encadrement de la 11ème compagnie est décimé. Lors du premier assaut dans l'après-midi du 29, le capitaine RIVIERE est blessé d'une balle à l'épaule gauche et le lieutenant ANCEY à les deux jambes fracturées par 3 balles. Le sous-lieutenant BURCKEL est tué  lors du 2ème assaut vers 17h. Le sous-lieutenant FONTAINE, seul officier restant, prends le commandement de la compagnie mais il est tué à son tour lors d'un assaut dans la nuit du 29 au 30. C'est ainsi qu'au matin du 30 août la 11ème compagnie compte en tout 56 hommes, sans aucun officier, et que le lieutenant CAPPELLE est nommé capitaine le 31 pour en prendre le commandement.

Il reste à la tête de cette compagnie jusqu'au 2 juin 1915, date à laquelle il est muté au 110e RI en compagnie d'un autre capitaine.

Le capitaine CAPPELLE y prend les fonctions d'adjudant-major du 2ème bataillon. Il est blessé le 12 septembre 1916 lors d'une action qui lui vaut une citation à l'ordre du corps d'armée et l'attribution de la Légion d'Honneur.

Citation JO 6 mars 1920

 Citation à l'ordre du 1er C.A. le 10 novembre 1916 (J.O. du 6 mars 1920)

 (Son affectation au 51e RI est postérieure, voir fin de l'article)

 

Citation JO 14 juillet 1917

 Citation pour attribution de la Légion d'Honneur. (J.O. du 14 jullet 1917)

 

 

En juin 1917 il passe au 327e RI et est promu chef du 4ème bataillon à titre temporaire début août. Il se fait de nouveau remarquer le 16 août ce qui lui vaut une nouvelle citation, à l'ordre de l'armée cette fois.

"Officier supérieur brave et consciencieux le 16 août a par une préparation minutieuse par des disposition bien prises et par son action personnelle au cours de l'affaire, contribua dans la plus large part au succès de son bataillon qui a atteint ses objectifs."

Le 24 avril 1918, il quitte son commandement et on le retrouve comme capitaine à la tête de la 9ème compagnie du 51e RI. Il est blessé fin septembre 1918 et décède des suites de ses blessures le 30 septembre à Auve dans la Marne.

Il repose sous la tombe n° 6923 de la nécropole nationale Le Pont du Marson à Minaucourt-le-Mesnil-lès-Hurlus (51).

Copie de novemb15

Sources:

- JMO du 84e RI.

- JMO du 327e RI.

- Historique du 51e RI.

- Fiche MDH.

- Dossier Légion d'Honneur (Base Léonore).

- Carnet de l'adjudant DELEMAZURE.

- Annuaire de officiers du 84e RI en 1914.

- Journal Officiel (14 juillet 1917 et 6 mars 1920)

 

(1) Jean-Christophe LEBRUN avait déjà participé au blog en écrivant un article sur son arrière-grand-père. Merci à lui de m'avoir autorisé à publier une photo de ce képi.

(2) On trouve son nom orthographié CAPELLE ou CAPPELLE selon les sources.

J'adresse également mes remerciements aux membres du forum Pages14-18 qui m'ont aidé dans cette enquête et à Caesar08, du forum France Militaria, pour les photos de la tombe.