Verly_Leon

Léon VERLY est né le 8 août 1898 à Herlies, dans l’arrondissement de Lille (59). Ses parents tiennent une boutique de tailleur. En octobre 1914, il fuit l’avancée allemande avec sa famille, et se réfugie à Wittes, près d’Aire-sur-la-Lys (62) où il trouve une place d’enseignant à l’institution Sainte-Marie.

Léon est incorporé le 16 avril 1917 dans un bataillon d'instruction du 84ème RI à Brive-la-Gaillarde. Les exercices et l'instruction suivent leur cours normal jusqu'au 4 août 1917. Ce jour là son bataillon d'instruction est appelé pour maintenir l'ordre au camp de La Courtine ou les soldats Russes se mutinent. Une centaine d'homme du 84ème RI se rendent donc à Eygurande où ils passent plus d'un mois à attendre avant que l'ordre de se rapprocher de La Courtine ne soit donné.

Le 15 septembre le détachement campe à 1.5 km du camp et attend la fin de l'ultimatum fixé aux mutins pour le lendemain 10h. A l'heure dite aucun mutin ne s'est rendu et l'artillerie russe loyaliste tire 4 coups de semonce. Un coup sera tiré toutes les heures de 14h à 20h. Le lendemain les mutins se rendent par petits groupes, mais une centaine s'y refuse toujours. Il faudra que les soldats français reprennent le contrôle du camp bâtiment par bâtiment mais le détachement du 84ème RI n'y participera pas. Il assurera le transport par le chemin de fer de quelques centaines de mutins vers le camp de Bourg-Lastic avant de revenir, 10 jours plus tard à la caserne de Brive.

Le 1er janvier 1918, il est affecté au 144ème RI avec lequel il part pour le front. Il est démobilisé le 20 mai 1920.

Source:

- Site du Lycée R Loewy
- Marc VERLY, son petit-neveu.

Pour en savoir plus:

- "C'est là que j'ai vu la guerre vraie" Editions ANOVI.

Merci à Marc, son petit-neveu, pour son aide.